Pourquoi consulter ?

philosophe-wrightDe tout temps, l’être humain a eu à faire avec ses états d’âme ou ceux des autres. Il a cherché des réponses, soit pour mieux vivre avec, soit pour s’en défaire, lorsque ceux-ci généraient trop de désagréments. Avant même la psychologie, la philosophie et ses écrits les plus anciens, traversant les millénaires, en témoignent.

La psychologie est une discipline relativement récente, appartenant au champ des sciences humaines. Ces deux derniers siècles notamment, la dimension plus individualiste et moins collective de la société occidentale, aura probablement contribué à l’émergence de cette « nouvelle » discipline.

Peut-être vous sentez vous en proie à des questions sans réponse, à des difficultés personnelles ou familiales ? Vous avez le sentiment que la solution est à la fois en vous-même mais aussi ailleurs, dans une perception, une représentation « autre » que celle qui vous enferme actuellement, mais pour autant vous n’y accédez pas.

L’aide d’un tiers vous paraît alors nécessaire pour faire ce « pas de côté » et examiner votre situation.

Bien sûr, il s’agira de parler, mais pas seulement.


Dans l’accompagnement réalisé par le psychologue, différents processus sont à l’oeuvre :

Le rôle de la parole et de l’écoute est essentiel. Parler, mettre en mots, confier, partager, admettre, révéler,… Voilà déjà autant de déclinaisons et d’actions possibles. Le langage, la communication, le dialogue permettent une réflexion constructive. La verbalisation et la considération de nos pensées enchevêtrées permet souvent des perspectives non envisagées jusque-là.

Parler à quelqu’un permet de ne plus se sentir seul avec son problème. L’isolement et le repli sur soi renforcent souvent le sentiment de ne pas pouvoir « s’en sortir » et augmentent nos perceptions négatives de la situation.penseur

Le psychologue garantit une relation de confiance et de bienveillance au patient qu’il reçoit. La notion de confidentialité est un pilier de cette relation.

Consulter un psychologue doit rester un acte librement vécu par le patient. La relation entre le psychologue et le patient est avant tout une relation humaine. La démarche qui consiste à consulter un psychologue n’est pas anodine et cette relation d’aide est aussi une affaire d’accroche relationnelle.

L’expression des émotions est un autre processus tout aussi spécifique à l’accompagnement psychologique. Le psychologue y est particulièrement attentif. Il va favoriser l’expression du vécu affectif. Ce vécu est parfois totalement mis de côté par le patient, ou au contraire le submerge. Le vécu affectif est en effet souvent d’une grande complexité, les émotions les plus contradictoires se côtoyant parfois.
L’être humain peut en effet désirer une chose autant que la redouter. C’est d’ailleurs là parfois le sens d’un symptôme.

pont noir et blanc brumeLa recherche du sens d’un symptôme ou d’une situation problématique est également un des processus de l’accompagnement psychologique, mais cette recherche de sens (« je comprends enfin pourquoi j’agis ainsi ou pourquoi je répète toujours la même situation ») n’amène pas forcément la solution ou le changement.

Alors il est parfois plus pertinent de travailler avec la personne à son désir ou non de changement. car « Que se passerait-il si la situation était autrement ? ».

Le patient a parfois passé la majeure partie de sa vie avec son problème. L’entourage familial peut étonnamment être « habitué » à ce problème, et ne plus être réceptif aux tentatives de solutions. Le symptôme peut avoir pris beaucoup de place au détriment d’autres espaces de vie ou aspects quotidiens. Le psychologue va aider le patient à mentaliser le changement et à le rendre réaliste.

 

photo du cabinet

Pour davantage de renseignements sur les consultations par téléphone, skype, mail ou en bureau situé Espace Lagorsse, 9 rue Lagorsse, 2ème étage, à Fontainebleau (77300) (face à la Polyclinique), vous pouvez aussi me contacter par formulaire de contact